Si vous lisez cet article, il est fort probable que vous ayez déjà cherché des chaussures sur Internet. Il a aussi dû vous arriver, après avoir repéré quelques modèles, de constater que certains étaient badgés « cousu Goodyear« , et d’autres « cousu Blake« . Une information fort bien utile mais qui signifie quoi au juste ? Vous savez peut-être déjà ce qui différencie un Richelieu et un Derby, dans ce dossier nous allons examiner les différences entre le cousu Goodyear et le cousu Blake, les 2 principales méthodes de montage des chaussures de ville.

Deux techniques différentes

Les montages Goodyear et Blake se différencient par leurs techniques respectives d’assemblage de la semelle.

Le cousu Blake doit son nom à Lyman Reed Blake, inventeur d’une machine qui a permis de mécaniser cette technique de montage. Appelé aussi « cousu de part en part« , il a pour spécificité de coudre ensemble la tige de la chaussure et les deux semelles (intérieure et extérieure), pour les solidariser.

DessinBlake

Le cousu Goodyear est une double couture aussi appelée couture trépointe. Cette méthode repose sur l’utilisation d’une pièce de cuir, caoutchouc ou plastique que l’on appelle trépointe. Cette trépointe est liée à la tige et à la semelle intérieure par une première couture horizontale, invisible à l’oeil. Elle est ensuite liée à la semelle extérieure par une seconde couture, cette fois-ci verticale et visible sur la partie débordante de la semelle.

DessinGoodYear

Cousu Blake : « simple et direct »

Si le cousu Blake confère à la chaussure une certaine finesse, il rend son ressemelage plus difficile. Il est effectivement compliqué de découdre la semelle (qui est aussi parfois collée), sans toucher à la tige. On risque alors d’abîmer la chaussure. Voici un exemple de chaussure construite grâce à un cousu Blake, que l’on distingue donc facilement par l’absence de couture sur la partie débordante de la semelle.

MarvinCoBlakeMarvinCoBlake1Derby Marvin&Co Thomass (du 39 au 45), 99€

Cousu Goodyear : synonyme de qualité supérieure ?

Le cousu Goodyear réclame à la fois plus de temps et d’adresse pour être réalisé. Une chaussure avec un tel montage peut s’avérer un peu plus ferme lors de ses premières utilisations, mais son confort aura tendance à augmenter avec le temps. Le gros avantage du cousu Goodyear : on peut ressemeler la chaussure plus facilement puisqu’il suffit de découdre la semelle extérieure pour la remplacer par une neuve. La tige de la chaussure ne court aucun risque puisqu’elle n’est pas directement liée à la semelle (mais à la trépointe). Il s’agit d’une couture plus complexe que l’on retrouve généralement sur des modèles plus « haut de gamme ».

MarvinCoGoodyear2MarvinCoGoodyear1Marvin&Co Luxe Wade (du 39 au 45), 249€

Cousu Goodyear ou Blake, lequel choisir ? Si vous êtes du genre à garder chacun de vos modèles jusqu’à ce qu’il soit temps de les ressemeler, le cousu Goodyear est fait pour vous. Si au contraire la longévité vous importe peu, la finesses des modèles cousu Blake n’a aucune raison de vous déplaire !

Crédits Photo Meselegances.com

LAISSER UN COMMENTAIRE